top of page
  • Françoise Salvan-Renucci

La conférence du 16 janvier 2023 est en ligne !

On peut la retrouver à l'adresse https://www.youtube.com/watch?v=1839f3lTnKk

Pour mémoire, elle a pour titre :

« mathématiques souterraines » et « algèbre des mélancolies » :

« chiffres », « nombres », « numéros » et « équations » dans le discours poétique et musical des chansons de H.F. Thiéfaine.


Et en voici la présentation :


« Alligators 427 » dont la puissance redoutable s’éclaire à l’aide de la gematria, « 113e cigarette sans dormir » entremêlant référence biblique et coranique, « Guichet 102 » renvoyant aux 112 supposés vices de la femme, « L’ascenseur de 22h 43 » et son clin d’œil au récit évangélique… les indications chiffrées abondent dans les textes de H.F. Thiéfaine, toujours sous-tendues par une référence précise dont l’élucidation permet d’intégrer les séquences concernées dans un vaste réseau de correspondances symboliques.

Mais le corpus des chansons fait également la part belle au « numéro » témoignant de dépersonnalisation et de la mécanisation propres au monde moderne, au « nombre inconnu » dissimulé derrière l’« ombre inconnue » et même à l’équation d’Einstein soulignant à la fois la mathématisation généralisée de l’existence humaine et les « incertitudes » irréductibles qui l’accompagnent.

Quant aux structures poétiques et musicales, elles présentent des rythmes ternaires ou binaires, des répétitions / réductions / élargissements à la disposition précise et calculée…

Ce sont à toutes ces dimensions des « mathématiques souterraines » (dont on essaiera aussi de préciser la nature au passage) que s’intéresse cette conférence.



36 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page