top of page
  • Photo du rédacteurFrançoise Salvan-Renucci

Présentation de la conférence du lundi 1er juillet 2024

Conférence n° 52, #H.F. Thiéfaine 25, CTELA (en Zoom), lundi 1er juillet 2024 à 18h

 

« de l’ordure ordinaire, putride & dégueulasse » :

présence de Charles Bukowski dans le discours poétique des chansons de H.F. Thiéfaine

 

 

Omniprésence de la « folie » déployant ses effets dévastateurs sur fond d’un « ennui » généralisé « dans le flot des damnés » astreints quotidiennement à de « si sots boulots » et condamnés à une « dèche » perpétuelle, « rades » où « les dingues & les paumés » passent leurs journées et leurs nuits sur un « tabouret de bar », attraction de la femme « croisant les jambes si haut » et incarnant le « désir de mort » (ou libido moriendi) « sous [s]es nylons & [s]es dentelles », abandon aux divers « démons de mon hasard » dans une existence qui se résume à un « on attend » vide de sens et où même l’Éros apparaît sous les traits des « chiens de l’enfer », coexistence malaisée avec « les troubles de mon double ivre & blasphémateur » enclin à faire usage de son « Lüger » ou autre calibre en sa possession, « désir fou d’être enfin solitaire » nourri par la peur des foules où « t’es repéré », « haine pour la race humaine » et « tendresse » pour les « frères humains » : l’univers de Charles Bukowski fait l’objet d’une recréation permanente dans le discours des chansons de H.F. Thiéfaine, qui souscrit au même primat d’une oralité axée sur la mise en exergue du flux dynamique et rythmé de la déclamation.


Comme toujours, le lien de connexion est à demander par mail à Francoise.SALVAN-RENUCCI@univ-cotedazur.fr ou Sylvie.LAUS@univ-cotedazur.fr



59 vues0 commentaire

Comments


bottom of page